Gueule De Bois à l’Ecossaise, Et Les Regrets Du Réveillon (Hogmanay) : Les remèdes herbalistes aux lendemains difficiles

Traduit du site : http://www.cailleachs-herbarium.com

Article original : Hangovers and Hogmanay Regrets – Herbal Hangover cures

La peur vous envahis alors que vous êtes toujours au lit… Il y a dans votre bouche un gout …un peu comme si un petit animal y aurait rampé pour en faire sa fosse d’aisance et ensuite y mourir sans sacrements ni bénédiction.

Vous ouvrez un œil, et le faisceau de lumière qui se glisse derrière les rideaux est instantanément douloureux…

La migraine pulse, l’estomac se retourne et peut être que la pièce se met à tourner un peu par-dessus le marché.

Toute la palette des regrets défile dans votre imagination : Ai-je vraiment fait cela ? Ai-je vraiment bu autant ? Ai-je vraiment raconté CETTE histoire…

Puis un relent de whiskey refait surface et le sentiment de malaise s’aggrave…

Oui, définitivement c’est une gueule de bois de nouvel an…mieux vaut fermer les yeux et prétendre que ce n’est jamais arrivé.

D’aussi longtemps qu’ils ont bu, les gens ont recherché ce remède miracle à la gueule de bois en Ecosse. C’est un passe-temps national et tout le monde a ses petites combines.

Pour certain c’est une douche chaude avec un expresso, pour d’autres, c’est films, eau et paracétamol, et pour d’autres c’est dormir toute la journée en ignorant les textos en espérant qu’ils seront toujours capables de manger le lendemain.
D’autres valeureux pionniers opteront pour un petit déjeuner écossais complet avec une canette D’Iron Bru (NDT : Énergy drink écossais), une boisson nationale depuis 1901 ! Pour ensuite retrouver le chemin du pub et traiter le mal par le mal en racontant les prouesses des ordalies de la veille.

b7qr_4hccaaaly5

Même au Moyen Age, les gens vomissaient tout ce qu’ils savaient.

Tout ceci est bel et bien, mais que pouvaient bien utiliser nos ancêtres écossais quand ils n’avaient pas d’Iron Bru ?

D’après Pline l’ancien, les Celtes utilisaient de la Bétoine (Bettonica officinalis) pour éviter l’ébriété et soigner la gueule de bois, ils avaient aussi pour habitude de mâcher des racines de gesse (Lathyrus linifolius) et de l’écorce de saule. Les alternatives consistaient à mâcher des graines de céleri ou de pavot ou une infusion de feuilles d’aulne (Alnus glutinosa) et réglisse (Glycyrrhiza glabra). Cela est en fait très cohérent, mais nous y reviendrons.

Ils faisaient aussi un breuvage à base de vers-luisants, vous pouviez aussi transférer votre cuite à une limace ou un escargot en les frottant sur votre front puis en les jetant au loin, à moins que vous n’enfonciez 13 aiguilles dans le bouchon de la bouteille que vous avez bu la veille en la maudissant avec votre mal de tête.
Un acte de transfert et un tout petit peu de magie traditionnelle au passage.

Les autres alternatives étaient de boire une bière ou du vin dans lequel une grenouille s’était noyée où alors ou 10 petits poissons avaient nagé…Je savais qu’il y avait une raison pour laquelle je n’ai pas écrit cela hier…j’ai encore un peu mal au cœur.

Revenons à de plus sympathiques suggestions.

Nous savons de nos jours que pour aider à passer une migraine, il nous faut faire un certain nombre de choses:

Tout d’abord, nous aidons notre foie à se débarrasser des toxines, nous soutenons nos reins et la digestion pour aider les choses à passer.

Le rôle des amers est ici bien connu.

Si vous n’en avez pas, vous pouvez vous en procurer à l’herboristerie la plus proche où ou les faire vous-même, rien n’est plus simple (Napier à Edinmbourgh a même un mélange spécialement formulé pour la gueule de bois, pas du tout que je ne veuille par-là encourager le stéréotype écossais).

Nos ancêtres savaient donc que de mâcher de la gesse amère était efficace.

Qu’en est-il donc de l’infusion de bétoine et d’écorce de saule ?
La bétoine était tenue en très haute estime par nos ancêtres (nous y reviendrons).

Ce que font ces plantes, c’est rendre supportable la migraine de la gueule de bois et évite la déshydratation de notre corps, l’étape suivante du processus.

Apelius écrivit:

« Elle est bonne pour l’homme tant pour son âme que son corps; il sera protégé des visions et des rêves, et l’herbe est très complète. C’est pourquoi il faudra qu’elle soit ramassée, dans le mois d’Aout sans l’usage de fer ; et quand elle sera ramassée, secouez afin d’éliminer les parasites jusqu’à ce qu’il n’y en ai plus aucun qui y croupisse, puis ensuite, sécher minutieusement à l’ombre, et avec les racines toutes ensembles la réduire en poussière : puis utilisez et prenez au besoin. « 

medieval-pain

Le pire mal de tête ?

Ce que cela signifie, c’est que la bétoine était considérée comme un grand remède pour de nombreux maux de tête, depuis la migraine jusqu’à l’ébriété et même contre la « peur » (comme moi et mes amis faisons référence à la crainte de la gueule de bois).

L’écorce de saule, comme vous le savez surement, était l’un des constituants à l’origine de la maintenant commercialement disponible aspirine.

Ainsi, ces deux-là combinés seraient parfait pour le mal de tête tout comme les graines de pavot qui auraient un effet calmant et relaxant.

L’alliance de l’aulne et de la réglisse aurait un effet identique : l’amertume provenant des feuilles d’aulne et la réglisse agissant comme émollient avec un léger effet laxatif si la racine est suffisamment mastiquée pour relâcher l’amertume.

C’est encore une fois une question de mettre le corps en mouvement pour le débarrasser des toxines.

Il est donc plutôt clair que nos ancêtres écossais avaient une idée parfaitement claire de ce qu’ils faisaient lorsqu’il s’agissait de gueule de bois !

En revenant aux temps modernes, il vous faut vos amers au plutôt le matin, avant et après avoir mangé quoi que ce soit.
Vous pourriez chercher du côté des recettes d’amers avec des herbes carminatives comme le gingembre dans le mélange pour vous aider à rallumer la digestion et mettre le foie en mouvement.

article-2615088-1d69fd5c00000578-558_642x799
La grenouille avait du mal à se souvenir de la nuit précédente…

Vous pourriez alors apprécier une infusion faite à partir d’herbes aidant à passer la gueule de bois comme la bétoine et les graines pavot.

Je ne recommanderai pas l’écorce de saule vu que c’est un peu difficile à mastiquer et un peu sensible à la préparation en décoction, mais vous pourriez utiliser la reine des prés en substitut avec une action analgésique équivalente dont l’infusion est facile.

Je vous ai fait une petite composition ci-dessous qui fonctionne bien.

Finalement, la troisième étape est de reconstituer le taux de sucre dans le sang.
Je recommanderai beaucoup d’eau et de légumes frais et quelque chose avec de la vitamine C dedans comme du jus d’orange.

Essayez de rester à l’écart de la caféine vu que ça risque d’enclencher le mal de tête et vous déshydratera, bien que cela puisse vous donner l’énergie dont vous avez besoin pour sortir du lit !

J’espère que votre réveillon (et Hogmanay) c’est bien passé et que vous vous rétablissez bien!
Sláinte Mhath! (A la vôtre)

Infusion de sauvetage gueule de bois:

  • 2 parts de bétoine (Bettonica officinalis)
  • 1 part de reine des prés (Filipendula ulmaria)
  • 1 part de menthe (menthe poivrée ou menthe verte de préférence)
  • 1 part de camomille (Chamaemelum nobile)
  • 1 part de pavot (On préférera ici le pavot de Californie : Estcholtzia californica)
  • ½ part de romarin (Rosmarinus officinalis)
  • Miel et citron selon les goûts

Instructions :

Tout mettre dans un pot et couvrir avec de l’eau chaude.
Infuser dix à quinze minutes (si vous laissez trop longtemps, la camomille va devenir amère et peut être moins agréable).
Ajoutez du miel et du citron à votre convenance.
La bétoine, le pavot, la reine des prés et la camomille devrait donner une saveur florale qui se verra équilibrée par le romarin et la menthe.

Traduit du site : http://www.cailleachs-herbarium.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s