Soulagement Naturel De La Douleur: les Tempéraments et leur usage pratique

Article original par Rosalee de La Foret

Les liens en surbrillance mènent à des articles spécifiques en anglais

Soulagement naturel de la douleur

natural-pain-relief

La Douleur, ce grand moteur

La douleur est l’une des principales motivations pour les personnes à la recherche de soulagement naturel de la douleur.
Que vous pratiquiez l’herbalisme pour votre famille et vos amis ou que vous soyez clinicien, la douleur est l’une des plaintes les plus communes qu’il vous est donné d’entendre.

La plupart d’entre nous ont été habitué à prendre des médicaments au comptoir quand surviens la douleur. Ces cachets sont habituellement bon marché, facile à obtenir et à prendre, et son souvent efficace à court terme.
Le problème évident avec les médicaments librement disponibles est l’usage quotidien en raison d’une douleur devenue récurrente (car ils ne traitent jamais le véritable problème), dont découle l’émergence d’une myriade d’effets secondaires allant du problème gastrique au décès.

Dans les cultures occidentales, il est d’usage de considérer la douleur comme un inconvénient.

Beaucoup de personnes que je rencontre veulent un équivalent sans risques aux cachets de comptoir afin qu’ils puissent retourner à leur quotidien. Ça prend généralement beaucoup de sensibilisations de ma part pour modifier leur perception et approche de la douleur.

C’est parfois un échec cuisant.

J’ai eu des clients qui n’ont jamais voulu modifier leur alimentation ou qui ne voulaient pas payer pour de multiples sessions de thérapies manuelles.
A la place ils veulent juste quelque chose qui fasse disparaitre la douleur.

Je crois dans le fait que les gens sont libres de faire leur propre choix de santé. S’ils ne veulent pas traiter le problème initial de leur douleur mais qu’ils sont juste à la recherche d’une alternative sure aux produits pharmaceutiques du comptoir, je les aide à trouver une solution.

Souvent, les gens viennent me consulter parce qu’ils souhaitent une approche plus globale de leur douleur, et ils sont prédisposés à des changements drastiques dans leur vie.
Je travaille alors souvent avec une approche sur deux fronts : faisant ce que je peux pour arrêter la douleur le plus tôt possible tout en travaillant sur le problème initial.

La plupart des gens qui ne connaissent pas l’herbalisme, veulent simplement un équivalent naturel au Nurofen et ils vont avoir du mal à le trouver.

Cette difficulté nourris l’idée erronée que les herbes ne sont pas efficaces contre la douleur. Autant que je sache, il n’existe pas une (disponible légalement et sans effets secondaires) herbe qui arrêtera la douleur.

A la place, les herbes sont hautement spécialisées pour chaque type de douleur.

Les herbalistes seront bien plus pertinents pour traiter la douleur s’ils peuvent différencier le type et la cause de la douleur.
Cet article va examiner notre façon de considérer la douleur en utilisant les marqueurs énergétiques traditionnels des humeurs.
Ayant été formée tout autour du globe avec des bases en tempéraments traditionnels herbalistes, en Ayurvéda et en médecine traditionnelle chinoise, ce qui suit est issu de ma propre compréhension amalgamée de toute ces traditions.
J’aurai pour but de le présenter en langage courant pour une compréhension générale.

Avant de suggérer des plantes contre la douleur, nous devons en savoir plus sur l’endroit, la nature, l’origine et l’amplitude de cette douleur.
Il faut garder à l’esprit qu’il y a une grande variété de douleurs. Les questions à poser pour les douleurs chroniques vont être significativement différentes de celles pour une blessure aiguë. Je pense que le lecteur saura faire la différence suivant la situation.

Bien que je mette en avant certaines de mes plantes préférées contre la douleur, cet article sera plus axé sur la compréhension et les facteurs énergétiques de la douleur, plutôt qu’une description de la Materia Medica appliquée à la douleur.
Je n’irai toutefois pas trop loin dans les mécanismes psychologiques de la douleur et j’espère que le lecteur en retirera des outils pratiques pour le soulagement naturel de la douleur.

Le soulagement naturel de la douleur : déterminer la nature de la douleur :

Pour Mr et Mme Toutlemonde, la douleur c’est… la douleur.

Pour l’herbaliste traditionnel, ‘’douleur’’ est un terme générique qui se doit d’être exploré plus profondément.
Afin de mieux comprendre la nature de la douleur nous pouvons chercher des indices dans les énergies de température (froid contre chaud), d’humidité (humide contre sec), que ce soit de la douleur issue d’un excès où d’une déficience, où qu’il y ait l’influence de spasmes (vent) où de stases.

Vision énergétique (froid contre chaud) dans le soulagement naturel de la douleur :

aloe-for-hot-conditions

Comprendre si la douleur est influencée par le chaud où le froid est une distinction importante dans la différenciation de la douleur. Une douleur chaude ou froide n’est pas un concept éthérique issu des Yéyés : Les gens avec des douleurs d’arthrose vous diront qu’elles s’aggravent en hiver quand il fait froid. Ou quelqu’un sait qu’il peut avoir des migraines pulsantes au plus chaud de l’été. Parfais la douleur est causée par un déséquilibre de température qui peut être encore plus évident, comme la douleur d’un coup de soleil qui typiquement dégage une sensation de chaleur.
Voici quelques questions générale que l’on peut poser quand on veut déterminer la ‘’température’’ de la douleur.

Préférez-vous les températures chaudes ou froides ?
La douleur est-elle aggravée par la chaleur ou le froid ?
La douleur est-elle améliorée avec le chaud ou le froid ?
Est-ce que vous remarquez des désagréments en été ou en hiver ?
Lorsque vous palpez une zone douloureuse, la sentez-vous chaude ou avez-vous une sensation de froid.
Si la douleur est générale, avez-vous froid où chaud ?

Bien sûr, les réponses sont rarement noires et blanches. La personne peut avoir froid aux extrémités alors que la douleur est brûlante ou inversement. Généralement il faut traiter les situations aigües avant de considérer les états chroniques où de constitution.

Le soulagement naturel de la douleur associé au froid :

La personne qui souffre de froid dans sa globalité est généralement de nature pâle et est fraîche au toucher. Elle peut avoir une aversion voire une peur du froid. J’entends souvent de la part de ces personnes qu’ils ont du mal à dormir la nuit car ils ont trop froid. Ce sont ceux qui typiquement portent plus d’habits que tous les autres dans une pièce. La langue peut être de couleur pâle. S’il y a un revêtement sur la langue il aura tendance à être blanc. Leur pouls peut être lent. Les douleurs associées au froid ont tendance à être chroniques comme l’arthrose ou la fibromyalgie. La douleur peut être sourde ou un  endolorissement constant.

Plan d’action :

Généralement, ces personnes peuvent tirer bénéfice des herbes échauffantes contre leur douleur.
Infusions chaudes, alimentation complète, cuite, avec beaucoup d’épices ainsi que des bains chauds seront d’une grande aide.
Les stimulants circulatoires pour ce type de douleurs incluent :

Le soulagement naturel de la douleur associé à la chaleur :

Les signes génériques d’une constitution chaude incluent : un visage très rouge, un voie forte, un pouls rapide, une langue rouge avec possibilité de revêtement jaune. Ils sont à la recherche de températures fraîches et se plaignent en cas de fortes chaleurs. D’autres signes physiques incluent des ulcères sur les lèvres, dans la bouche, l’estomac où les intestins.
La douleur associée avec la chaleur peut être irradiante, pulsante, chaude au toucher et intense.
Les blessures aiguës ont souvent une sensation de chaleur comme les brûlures où les entorses qui seront chaudes au toucher.

Plan d’action :

Pour une douleur générale, il faut favoriser ici les plantes amères et dispersantes de chaleur. Les herbes contenant de l’acide salicylique comme:

Celles des douleurs nerveuses iront aussi dans cette catégorie comme

  • le millepertuis (Hypericum perfoliatum) et
  • la berce (Heraclum spp) qui seront d’une grande aide.

stjohnswort-for-pain

Les douleurs associées à la chaleur auront fréquemment la présence d’un état inflammatoire. Nous avons de merveilleuses plantes anti-inflammatoires contre la douleur comme :

Généralement le mode de vie et d’alimentions sera à revoir aussi.

Les blessures aigües (écrasement, foulures, bleus) peuvent bénéficier d’une application cutanée d’herbes anti douleur come les liniments, les emplâtres, les fomentations etc.
L’hydrothérapie qui a une longue histoire d’usages traditionnels, ainsi que les bains, immersions dans les herbes peuvent avoir de très bons résultats.
Les herbes circulatoires pour la douleur peuvent à la fois soulager la douleur et résorber le gonflement. J’ai souvent recours à des mélanges d’huiles macérées et de liniements à l’arnica pour les douleurs aiguës pour les traumatismes dont la peau n’est pas irritée où ouverte.
Pour les traumatismes visiblement chauds comme les brûlures, les plantes anti douleur refroidissantes fonctionnent exceptionnellement bien.
Même quelqu’un ne sachant pas reconnaitre un pissenlit peut vous dire que l’aloe soulage les brulures.
J’utilise aussi l’aloe sur un bouton d’herpès car elle peut empêcher un bouton de se former, peut soulager la douleur et aider à soulager l’ampoule.

Dans la médecine occidentale, il est souvent recommandé de mette de la glace sur une blessure grave. La glace est un anesthésiant cutané qui viendra temporairement endormir la douleur. Elle contracte les tissus, ralentis la circulation et peut diminuer le gonflement.
Historiquement, la médecine chinoise ne recommande pas la glace. Je ne la recommande pas non plus, même en cas de blessure grave. La glace congèle le sang et crée de la stagnation. Une étude récente a démontré que de glacer une blessure arrêtait les hormones de croissance essentielles pour la guérison.
Le débat sur le besoin de glacer une blessure entre les herbalistes modernes fait ressortir beaucoup de controverses de part et d’autres du problème. Le mieux que nous puissions faire est d’étudier la situation depuis différentes perspectives puis de nous fier à notre propre expérience et nos propres usages.

                                            arnica-for-pain

Humidité et sécheresse dans le soulagement de la douleur :

Le soulagement naturel de la douleur associé à l’humidité (Moite contre Sec) :

Les douleurs associées à l’humidité sont augmentées avec elle (environnements humides, pluie) et une sensation de lourdeur spécifiquement dans les membres inférieurs. L’humidité peut souvent être un élément des douleurs arthritiques. La zone affectée peut sembler gonflée et moite. La pression sur la peau peut laisser une marque pour un temps anormalement long.

Plan d’action :

L’humidité est généralement présente avec une composante chaude ou froide qui se doit d’être traitée aussi au niveau de l’individu (voir ci-dessus). L’humidité peut s’accumuler en raison de facteurs environnementaux, tels que le cadre de vie humide où un digestion lente. Les herbes antidouleur qui drainent l’humidité (les diurétiques) où qui vont transformer l’humidité, tout autant que les apports alimentaires seront des éléments importants dans le contrôle de l’humidité. L’humidité pourrait impliquer le système lymphatique et, dans ce cas, les herbes circulatoires de la lymphe vont nous aider. Les thérapies de sudation peuvent aussi aider.

Le soulagement naturel de la douleur associé à la sécheresse:

La sécheresse peut aussi se manifester avec les douleurs articulaires ou de l’arthrose. Les articulations peuvent craquer et donner une sensation de friction. La personne aura probablement d’autres signes de sécheresse tels que les cheveux, la peau ou les membranes muqueuses sèches.

Plan d’action :

Les herbes émollientes (adoucissantes) ou les toniques yin ainsi qu’un apport de bonnes graisses et d’acides gras sains sont indiqués.

Excès et manque dans le soulagement de la douleur.

Soulagement de la douleur naturel associé à l’excès :

La douleur excessive chronique va probablement s’associer à quelqu’un qui aura tendance à avoir une constitution excessive. La douleur peut être augmentée après repas et sera aggravée par le toucher ou la pression. Des plantes drainantes telles que celles trouvées dans la catégorie des altératives peuvent aider à un traitement de terrain.
Les blessures sévères tomberont également dans cette catégorie.

Soulagement de la douleur naturel associé au manque :

La douleur associée à la déficience peut être sourde, chronique et soulagée par la pression. Un mieux-être après manger accompagné de fatigue. Ces gens peuvent avoir recours aux thérapies tonifiantes et reconstituantes telles que des toniques sanguins, une alimentation complète équilibrée et des plantes adaptogènes.

Mouvement (vent) contre stagnation pour le soulagement naturel de la douleur :

Soulagement de la douleur associé au vent :

Les douleurs associées au vent sont causées par des spasmes où des tissus contractés. La douleur qui se déplace peut être causée par le vent.

Plan d’action :

Les herbes anti-douleur brillent à soulager les troubles associées à la constriction et aux spasmes: qu’ils soient musculaires du dos ou de la nuque, les crampes menstruelles, où même la douleur associée à l’évacuation de calculs rénaux. D’un point de vue plus moderne, nous savons que beaucoup de gens sont déficients en magnésium dont les spasmes musculaires sont un symptôme.
Appliquer de la chaleur, des plantes anti-douleur en cutané et prendre en interne des plantes antispasmodiques peut faire des miracles dans le soulagement de la douleur. Lorsque c’est indiqué, des compléments en magnésium peuvent soulager et traiter la cause sous-jacente. Les herbes antispasmodiques que j’utilise fréquemment incluent :

Soulagement de la douleur associé à la stagnation :

La douleur stagnante est habituellement figée et pulsante. La personne pointe du doigt l’endroit exact de la douleur qui pose problème. Cette zone peut être chaude ou froide.

Plan d’action :
Déplacer la stagnation avec une catégorie d’herbes appelée en médecine chinoise les circulatoires sanguines qui tombent dans la catégorie herbaliste occidentale des emménagogues. La stagnation est généralement accompagnée par une déficience ou un excès ainsi que d’un déséquilibre thermique et tous ont besoin d’être traités.

Soulagement naturel de la douleur : déterminer l’émergence de la de douleur :

Savoir à quel moment la douleur est apparue peut aider à déterminer la cause sous-jacente. Cela peut aussi aider le praticien à comprendre la sévérité de la situation.
L’un des plus beaux cadeaux que nous puissions donner à nos clients est le don de l’éveil. Aider les gens à avoir conscience de leur corps, sachant de quelle manière la douleur va commencer à se manifester, ce qui l’initie et ce qui peut les soulager peu faire long feu pour leur indépendance vis-à-vis de la souffrance.

Les alertes rouges de la douleur incluent :

  • Douleur soudaine dans le bras gauche accompagné de nausées (possible implication du cœur),
  • Vomissements soudains suivis de douleurs (possible appendicite),
  • Douleurs dorsales aigües constantes accompagnées de fièvre (possible infection des reins),
  • Douleur brutale accompagné d’un autre symptôme persistant tel que vomissement, fièvre extrême, diarrhée constante, dysfonctionnement de la vessie etc.

Tous ces derniers doivent être gérés par quelqu’un avec une expérience appropriée, de toute évidence un docteur en médecine.

lobelia-for-pain

Soulagement naturel de la douleur : déterminer le degré de douleur :

L’expérience subjective de la douleur est souvent mesurée sur une échelle de 1 à 10. Voici comment j’aime à la présenter :

  • De 1 à 3 : On remarque la douleur, mais la personne parviens globalement à l’ignorer et vaque à ses occupations du quotidien. Ce n’est généralement pas une grosse préoccupation pour eux.
  • De 4 à 7 : La douleur est incapacitante dans les activités du quotidien. Ils ont fréquemment besoin d’avoir recours à des antalgiques pour fonctionner ou alors ils doivent limiter les activités les plus exigeantes.
  • De 8 à 10 : La vie devient intolérable. La douleur empêche les activités normales de la journée. L’alitement ou d’importantes doses de médicaments sont nécessaires.

Cette échelle de la douleur peut grandement fluctuer et s’appliquer sur des douleurs constantes ou intermittentes. La douleur peut être pire le matin ou pire la nuit, ou s’aggraver lors d’une activité spécifique, être plus présente à un moment particulier du mois ou d’une saison et ainsi de suite.

Détenir un enregistrement subjectif de la douleur est important non seulement pour comprendre la situation actuelle, mais aussi pour enregistrer les améliorations ou les détériorations. Il est très courant pour les gens de répondre que rien n’a changé du point de vue de leur douleur, alors même qu’ils démontrent des améliorations significatives lorsqu’on leur demande de quantifier leur douleur sur une échelle. Etre en capacité de le démontrer à un client va les aider à avoir une attitude plus positive vis-à-vis de leur cheminement vers la santé et les conserver sur les rails.

Soulagement naturel de la douleur : déterminer l’endroit douloureux :

La situation de la douleur peut nous donner une compréhension évidente de si ce que nous avons à traiter est un mal de tête ou un ulcère. Très important !
Dans la médecine traditionnelle chinoise l’endroit de la douleur nous aide à déterminer le problème sous-jacent. L’étude des méridiens d’acuponcture peut être un champ de recherche très utile. Quelque herbes contre la douleur sont spécifiques à certaines zones douloureuses et pour un type de douleur particulier. L’étude des simples et de l’herbalisme par les yeux d’un médecin éclectique peut être un guide utile dans le soulagement de la douleur.

Méfiez-vous des Sur-simplifications :

Les considérations énergétiques ci-dessus sont présentées sous une forme tranchée de noir et blanc pour une introduction compréhensible. Les individus ne présentent jamais un seul symptôme et ont communément une multitude d’influences. Une formule herbaliste crée spécifiquement pour une personne en particulier est souvent le moyen le plus puissant pour arrêter la douleur.
Au lieu de suivre des vérités dogmatiques, j’offre les pistes ci-dessus pour une compréhension générale de la douleur d’un individu. Cette manière de voire peut fournir une aide supplémentaire quand un protocole antidouleur a échoué.
Par exemple, si quelqu’un a toujours eu recours à l’écorce de saule comme anti douleur général mais que ça n’a pas fonctionné dans un cas précis, une consultation des paramètres énergétiques de la situation et de la personne pourra peut-être les guider vers plus de succès.

Je tiens à mentionner qu’il existe des végétaux que l’on peut administrer à faible dose pour les douleurs sévères. L’utilisation de ces plantes potentiellement dangereuses est au-delà du sujet de cet article.

La cause sous-jacente

Lorsque la plainte principale est la douleur, je vais idéalement appliquer une approche sur deux fronts. Bien sûr je veux soulager leur douleur au plus tôt, mais je veux aussi m’attaquer à la cause de leur douleur. Les raisons pour la douleur sont aussi nombreuses que les gens que vous rencontrerez, donc je ne couvrirai que les plus courantes.
En traitant parfois la douleur de manière énergétique, nous pouvons aussi traiter la douleur sous-jacente.
Par exemple, si une personne fait l’expérience d’une douleur car ils ont du froid en excès, alors, la mise en œuvre de thérapies alimentaires, reconstructrices et rassurantes peut soulager à la foi la douleur et sa cause.
La résistance à l’insuline est une cause rampante dans cette société est c’est une maladie inflammatoire par nature. Elle peut être la source d’un grand nombre de problèmes douloureux tels que la goutte, les calculs rénaux et même l’arthrose.
Les intolérances alimentaires peuvent aussi mener à une variété de conditions douloureuses, incluant l’arthrose, des maux de tête et le dérèglement des intestins.
Un déséquilibre structurel peut prendre une part importante dans les symptômes de la douleur. Adresser les patients à des spécialistes de confiance pour chaque domaine peut se révéler d’une grande aide comme par exemple :

  • L’intégration structurelle,
  • Le yoga,
  • Le Pilate,
  • L’analyse du réseau dorsal,
  • Le Feldenkrais etc.
  • Le stress et les challenges émotionnels jouent un rôle immense dans la douleur et ne devront jamais être négligés.

Conclusion sur Soulagement Naturel de la Douleur

La douleur aigüe ou chronique est une expérience qui nous rend vulnérable. Le plus nous en savons au sujet de la douleur, le mieux nous pouvons aider une personne à soulager à la foi les symptômes immédiats met aussi prévenir leur retour.

xplanthealerbanner-jpeg-pagespeed-ic-udohkigv36

Article originalement publié pour Plant Healer Magazine trimestriel voué à faire paraître les meilleurs contenus de l’herbalisme contemporain

Pour en savoir plus sur les tempéraments et les humeurs: par Rebecca Altman:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s